Les garanties détériorations

1. Pour quels logements les dégradations locatives sont-elles prises en charge ?

Pour tous les nouveaux contrats Visale qui concernent les logements du parc locatif privé souscrits à partir du 01/02/19. Il n’y a pas de rétroactivité pour les anciens contrats. Les logements du parc social ou situés en structures collectives ne sont pas couverts pour la dégradation locative.

2. Quel est le montant de la prise en charge ?

Les frais de remise en état en cas de dégradations imputables au locataire sont couverts jusqu’à deux mois de loyer et charges inscrits au bail, en complément du dépôt de garantie (sauf pour le bail mobilité).

3. Les dégradations locatives sont-elles prise en charge en présence d’un bail mobilité ?

Oui, à concurrence d’un montant maximum de deux mois de loyer et charges inscrits au bail.

4. Quelles sont les dégradations locatives couvertes ?

Les frais de remise en état du logement en cas de dégradations locatives imputables au locataire.

5. Quelles sont les dégradations locatives non couvertes ?

  • L’usure normale, la vétusté, les dommages causés aux espaces verts, aménagements extérieurs, arbres, plantations, éléments de clôture et de fermeture de terrains privatifs.
  • Les dommages causés aux biens mobiliers (meubles meublants) et aux éléments d’équipement qui peuvent être enlevés ou démontés sans les détériorer ou détériorer leur support.
  • Les dommages causés par la transformation des lieux loués, autorisée par le bailleur.

6. Dans quel délai dois-je déclarer les dégradations locatives ?

En cas d’état des lieux de sortie mentionnant des indemnités de réparations locatives et à défaut de paiement du locataire dans les 30 jours suivant la sortie des lieux du locataire caractérisée par la remise des clés ou l’état des lieux de sortie ou la reprise des lieux par un mandataire, le bailleur s’engage à déclarer dans un délai de 30 jours sa demande de prise en charge de dégradations locatives à Visale.

7. Comment demander une prise en charge en cas de dégradations locatives ?

La demande de prise en charge des dégradations locatives doit être faite sur visale.fr depuis l’espace personnel du bailleur. Le bailleur devra fournir notamment un état des dommages (état des lieux contradictoire d’entrée et de sortie, solde de tout compte transmis au locataire détaillant les dommages imputables à son occupation), ainsi que les justificatifs des dépenses de réparation.

8. Puis-je cumuler une déclaration d’impayés et une détérioration locative ?

La déclaration de détérioration locative fait l’objet d’une déclaration séparée de la déclaration des impayés de loyers. Un autre numéro de dossier vous est attribué. Elle peut faire l’objet d’une déclaration seule ou à la suite d’une déclaration d’impayés de loyers au moment de la sortie du locataire.

Une autre question ?

Bailleur homme Bailleur femme