Locataire de plus de 30 ans, suis-je éligible ?

1. A quel public de plus de 30 ans s’adresse Visale ?

À tout salarié (ou titulaire d’une promesse d’embauche sous 3 mois) de plus de 30 ans en contrat précaire (notamment CDD, Intérim, contrats aidés, apprentis, CDI période d’essai, stage en entreprise rémunéré de plus de 3 mois) hors CDI confirmé, entrant dans un logement avant la fin de son contrat de travail ou en mutation et au plus tard dans les 6 mois suivant son entrée dans l’emploi.

2. Quelles sont les conditions d’éligibilité relatives à l’état civil du demandeur ?

Le dispositif Visale s’adresse aux personnes :

  • De nationalité française ou résidant dans l’UE, EEE ou Suisse, Andorre, Monaco et Saint Marin ;
  • Disposant d’un titre de séjour Résident ou visa en cours de validité valant autorisation de travail pour les résidents hors UE/EEE.

Le demandeur doit obligatoirement fournir un deuxième justificatif d’identité qui soit différent du premier.

3. Quelles sont les conditions de solvabilité du locataire ?

Le ménage locataire est éligible dans la limite d’un loyer maximum, calculé à partir d’un taux d’effort logement basé sur l’ensemble des ressources des co-titulaires du bail (revenus d’activité, de remplacement et revenus dits de complément).

Le loyer maximum est égal à 50% de la somme de toutes les ressources des futurs co-titulaires du bail, dans la limite du plafond d’exclusion défini ( 1 500€ Région Île-de-France* / 1 300€ pour le reste de la France ).

Exemple :

  • Revenus nets mensuels = 1200€
  • Le montant du loyer charges maximum couvert est de 600€.

*Liste des départements d’Île de France : Paris (75), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Essonne (91), Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94), Val-d’Oise (95).

4. Quelles sont les ressources prises en compte ?

L’ensemble des ressources du ménage sont prises en compte :

  • Revenus d’activité
  • Revenus de remplacement (ex. allocations Pôle Emploi, indemnités journalières)
  • Revenus dits de complément (ex. allocation logement, allocations familiales, complément familial, allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), allocation de soutien familial, allocation journalière de présence parentale (AJPP)).
    • Les allocations logements sont prises en compte à hauteur de 67% (exemple : Aide au logement de 100€, elle sera intégrée au calcul des revenus à hauteur de 67€).

5. Quelles sont les ressources non prises en compte ?

Les revenus de complément suivants :

  • Prestations familiales (Prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE), y compris Complément Libre Choix d’Activité) ;
  • Allocation de rentrée scolaire
  • Prime mobilité Pôle Emploi
  • Allocation pour demandeur d’Asile (ADA)
  • Les revenus exceptionnels non récurrents.

Les autres ressources suivantes :

  • Revenus du patrimoine
  • Loyers et charges perçus
  • Dividendes
  • Intérêts et placements
  • Plus-values mobilières ou immobilières.

6. Un salarié de plus de 30 ans d’un Etablissement Public à caractère Administratif (EPA) est-il éligible à Visale ?

Non

7. Un salarié de plus de 30 ans d’une entreprise relevant du secteur public est-il éligible à Visale ?

Non

8. Un salarié d’une entreprise relevant du régime social agricole est-il éligible à Visale ?

Oui

Sont donc éligibles les salariés travaillant sur les exploitations et dans les entreprises agricoles, les garde-chasse/pêche/forestiers, jardiniers, les personnels enseignants des établissements d’enseignement agricoles privés, les salariés des organismes de mutualité sociale agricole (MSA), des caisses de crédit agricole, des chambres d’agriculture ou des syndicats agricoles

9. Un salarié employé à domicile par un particulier (Assistante maternelle ou autre) est-il éligible ?

Oui

10. Quelles sont les conditions d’éligibilité liées à l’emploi exercé ?

Le salarié de plus de 30 ans peut être éligible dans les 6 mois suivant son embauche dès lors qu’il dispose d’un contrat de travail (CDD, Intérim, contrats aidés, apprentissage, CDI période d’essai), à l’exception des CDI confirmés.

Le contrat de travail doit être d’une durée minimale d’1 mois. Pour une durée inférieure au moment de la demande de visa, le salarié devra justifier d’une durée de travail d’au moins 1 mois continu ou non au cours des 3 mois précédant la demande de Visa. A défaut, le salarié ne sera pas éligible.

Cette durée de travail d’un mois à justifier par le demandeur s’apprécie soit de date à date en cas de période de travail continue, soit sur la base de 22 jours si les périodes de travail sont discontinues.

11. Un candidat locataire avec une promesse d’embauche est-il éligible à Visale ?

Oui, à condition qu’elle soit justifiée par un écrit (courrier ou e-mail avec coordonnées complètes de l’entreprise) et que l’embauche débute dans un délai maximum de 3 mois. Le justificatif doit mentionner la date de prise de fonction ainsi que la rémunération du salarié. Le contrat de travail indiquant une date d’embauche prévisionnelle constitue également une pièce justificative.

12. Les bénéficiaires d’un contrat d’alternance (apprentissage ou professionnalisation) sont-ils éligibles ?

Oui, si l’emploi est dans le secteur privé ou relevant du régime social agricole.

13. Le renouvellement d’un contrat de travail (par avenant) chez un même employeur permet-il de bénéficier de Visale ?

Dans le cas d’un renouvellement, le demandeur est éligible sur la base de la date de prise de fonction indiquée sur le premier contrat de travail établi avec l’employeur lors de l’entrée dans l’emploi et non sur la base de la date indiquée sur l’avenant.

14. La transformation du CDD en CDI permet-elle de bénéficier de Visale ?

Dans le cas oû la transformation fait l’objet d’un avenant, le demandeur est éligible sur la base de la date de prise de fonction indiquée sur le premier contrat de travail, c’est-à -dire le contrat en CDD.

Dans le cas oû la transformation se traduit par la mise en place d’un nouveau contrat de travail, le demandeur est éligible sur la base de la date de prise de fonction indiquée sur le nouveau de contrat de travail, c’est-à -dire le contrat CDI. Le demandeur doit être en période d’essai concernant son nouveau CDI.

15. Un salarié effectuant une mobilité au sein d’un même groupe ou d’une même entreprise est-il éligible ?

Oui, dès lors que cette mobilité fait l’objet d’un nouveau contrat de travail et sous réserve du respect des conditions d’éligibilité, le salarié est éligible à Visale.

16. Je suis muté(e) par mon entreprise, suis-je éligible ?

Oui, la mutation professionnelle est définie comme tout changement (dans la même entreprise ou le même groupe), de lieu de travail nécessitant de trouver un nouveau lieu de résidence ou un second lieu de résidence dans un objectif de rapprochement du nouveau lieu de travail.

Je dois faire ma demande dans les 3 mois avant ma mutation ou dans les 6 mois après ma mutation.

17. Un salarié en CDI est-il éligible à Visale ?

Oui, dans le cadre de la période d’essai et dans la limite des 6 premiers mois suivant la prise de fonction.

18. Un salarié avec un CDD d’usage est-il éligible ?

Oui, sous réserve du respect des conditions d’éligibilité.

19. Un salarié avec un CDD à terme imprécis est-il éligible ?

Oui, à condition que le contrat de travail précise l’évènement qui lui fera prendre fin mais aussi la période minimum d’emploi, garantie au salarié.

20. Un salarié en contrat : CUI (contrat unique d’insertion) / CAE (contrat d’accompagnement dans l’emploi) est-il éligible ?

Oui, sous réserve du respect des conditions d’éligibilité.

21. Un stagiaire ou un étudiant de plus de 30 ans est-il éligible ?

Oui uniquement dans le parc privé et si celui-ci exerce une activité salariée en parallèle, il pourra alors être éligible au titre de cette activité, sous réserve du respect des conditions d’éligibilité.

22. Un intermittent du spectacle est-il éligible ?

Oui, sous réserve du respect des conditions d’éligibilité.

23. Un retraité est-il éligible à Visale ?

Non, sauf si celui-ci exerce une nouvelle activité salariée en parallèle. Il pourra alors être éligible au titre de cette activité, sous réserve du respect des conditions d’éligibilité.

24. Si le salarié change de résidence principale sans changer d’emploi, est-il éligible ?

Non, pour les plus de 30 ans, l’entrée dans le logement doit avoir lieu concomitamment à une entrée dans un emploi et au plus tard dans les 6 mois suivants la prise de fonction.

25. Un travailleur non salarié, indépendant ou entrepreneur est-il éligible ?

Non

26. Un demandeur d’emploi ou sans emploi est-il éligible ?

Non, sauf s’il a une promesse d’embauche dans les 3 mois à compter de sa demande de Visa, dans le secteur privé ou relevant du régime social agricole.

27. Les travailleurs transfrontaliers de plus de 30 ans sont-ils éligibles ?

Non

28. Dans quel cas les revenus transfrontaliers sont-ils pris en compte ?

Ils sont pris en compte pour le cotitulaire si le demandeur principal est éligible.

Une autre question ?

Locataire homme Locataire femme