Quelles sont les dégradations locatives non couvertes ?

  • L’usure normale, la vétusté, les dommages causés aux espaces verts, aménagements extérieurs, arbres, plantations, éléments de clôture et de fermeture de terrains privatifs.
  • Les dommages causés aux biens mobiliers (meubles meublants) et aux éléments d’équipement qui peuvent être enlevés ou démontés sans les détériorer ou détériorer leur support.
  • Les dommages causés par la transformation des lieux loués, autorisée par le bailleur.

info certification visale